The Public Affairs Office

The Public Affairs Office provides statistics, biographies, photos, background information, and other resources to media representatives reporting on the mission and ministries of the Episcopal Church.

The Toolkit:
The Toolkit of the Public Affairs Office is designed for your use to help enhance your message, broaden your reach and offer tips for placements into regional, secular, and other media – both traditional and social. It is located on the Public Affairs pages of the Episcopal Church website here.

Subscribe to the Public Affairs Office’s e-mail lists to receive the latest information about The Episcopal Church. "Media Releases" provides up-to-the-minute information about news, events, and resources from The Episcopal Church. The "Daily Scan" is a daily list of links to news stories in the mass media that highlight The Episcopal Church, Episcopal parishes and dioceses, and Episcopalians. Subscribe here.

Tagged in: Haiti

Avec nos sincères remerciements à Dieu tout-puissant et une profonde gratitude pour les prières d’un si grand nombre de fidèles de toute l’Église, Michael B. Curry, l’Évêque Président et Primat de l’Église épiscopale, annonce un Pacte conclu entre l’Évêque d’Haïti, Mgr Jean Zaché Duracin, l’Évêque suffragant, Mgr Ogé Beauvoir, le Comité permanent et lui-même.

Le Pacte « vise à traiter et à résoudre un grand nombre de questions conflictuelles qui ont pesé sur le Diocèse », met fin à la pause sur les collectes de fonds de l’Église épiscopale et ouvre de nouvelles possibilités pour un avenir uni alors que le Diocèse se prépare à élire son prochain évêque diocésain en 2018.  

Comme indiqué dans la lettre de l’Évêque Président aux parties (lettre partagée avec l’Église): http://www.episcopalchurch.org/files/attached-files/haiti_letter_french.pdf  « Le Pacte a entièrement réglé l’affaire du Titre III qui impliquait la relation entre Mgr Beauvoir et le Comité permanent du Diocèse. En outre, le Pacte, tout comme le Protocole d’accord [qui donne des directives aux partenariats de mission]… a entièrement réglé l’affaire du titre IV qui était en instance contre l’Évêque Duracin ».

L’Évêque Président célébrera la Sainte Eucharistie avec le clergé et les fidèles à Port-au-Prince le 22 mai. La liturgie comprendra la signature officielle du Pacte qui est maintenant en vigueur, ayant été signé par toutes les parties.

Dans sa lettre à Mgr Duracin, à Mgr Beauvoir et au Comité permanent, l’Évêque Président Curry a déclaré : « Ce Pacte vise à traiter et résoudre un grand nombre de questions conflictuelles qui ont pesé sur le Diocèse et ouvrir une voie à suivre saine et positive pour le Diocèse et la relation entre le Diocèse et l’ensemble de l’Église. Je suis reconnaissant à mes deux frères évêques ainsi qu’au Président et aux membres du Comité permanent pour leur volonté de parvenir à ce Pacte qui, je pense, sert la cause de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ en Haïti dans la poursuite de la reconstruction et du renouveau suite au tremblement de terre et alors que le Diocèse d’Haïti se prépare à élire son nouvel Évêque diocésain ».

Il a ajouté : « Je suis satisfait de ces mesures car elles reflètent un engagement de la part de toutes les parties en faveur d’un travail continu de guérison et de réconciliation. Ceci n’aurait pas été possible sans les prières constantes des fidèles épiscopaliens d’Haïti et de toute l’Église. Et je sais que nous continuerons tous à prier pour le peuple haïtien, le Diocèse d’Haïti et le ministère du Seigneur Jésus-Christ ressuscité en Haïti et dans tous les pays de l’Église épiscopale.

Le Pacte en anglais et en français figure ici http://www.episcopalchurch.org/files/attached-files/covenant_french.pdf 

Voici la lettre intégrale de l’Évêque Président :

 

Lundi de Pâques

 

Le 17 avril 2017

Mes frères et sœurs dans le Christ,

En cette semaine sainte commémorant la résurrection de notre Seigneur Jésus Christ, c’est avec sincère reconnaissance que je suis en mesure de partager avec vous la bonne nouvelle suivante. L’Évêque d’Haïti, l’Évêque suffragant d’Haïti, le Comité permanent du Diocèse d’Haïti et moi-même, votre Évêque Primat, avons conclu ensemble un Pacte.

Ce Pacte vise à traiter et résoudre un grand nombre de questions conflictuelles qui ont pesé sur le Diocèse et ouvrir une voie à suivre saine et positive pour le Diocèse et la relation entre le Diocèse et l’ensemble de l’Église. Je suis reconnaissant à mes deux frères évêques ainsi qu’au Président et aux membres du Comité permanent pour leur volonté de parvenir à ce Pacte qui, je pense, sert la cause de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ en Haïti dans la poursuite de la reconstruction et du renouveau suite au tremblement de terre et alors que le Diocèse d’Haïti se prépare à élire son nouvel Évêque diocésain. 

Le Pacte a entièrement réglé l’affaire du Titre III qui impliquait la relation entre l’Évêque suffragant Beauvoir et le Comité permanent du Diocèse. En outre, le Pacte ainsi que le Protocole d’accord (tous deux ci-joints) convenus entre l’Évêque Duracin et moi-même l’année passée, et les conversations pastorales entre l’Évêque Duracin et moi-même, ont entièrement réglé l’affaire du Titre IV qui était en instance contre l’Évêque Duracin. Je suis satisfait de ces mesures car elles reflètent un engagement de la part de toutes les parties en faveur d’un travail continu de guérison et de réconciliation.

Permettez-moi de vous dire comment nous sommes parvenus à ce point. Comme je l’ai annoncé le 1er décembre 2016, j’ai nommé un panel de trois personnes (le rév. Stephen T. Ruelle, Évêque du Maine, le rév. P. Roger Bowen et Paul B. Nix, Jr., conseiller juridique interne de DFMS à New York) pour étudier la situation (voir http://episcopaldigitalnetwork.com/ens/2016/12/01/presiding-bishop-releases-letter-about-the-diocese-of-haiti/). À la suite d’entretiens minutieux et d’écoute des deux évêques, du Comité permanent et d’un groupe du clergé identifié par l’Évêque Beauvoir comme ayant des préoccupations majeures, le panel a indiqué dans son rapport ce qui suit :

Ils ont tout d’abord signalé que quasiment toutes les personnes impliquées étaient profondément blessées par les choses que d’autres avaient dites et leur douleur était réelle et profonde. Malgré tout, les relations au sein du clergé sont généralement considérées comme « fondamentalement saines » . Le clergé a connu de graves tensions mais il semble qu’il y ait une volonté, voire même un fort désir de la part de bon nombre de membres du clergé d’essayer de parvenir à un règlement entre eux. Les membres du clergé travaillent entre eux depuis longtemps et leur engagement envers le Diocèse était évident.  Il y avait un sens général que de bonnes relations au sein du clergé pouvaient être restaurées avec un travail courageux et prudent. Il y avait également un sens partagé qu’il y a une tâche beaucoup plus importante à accomplir dans le Diocèse à laquelle il n’était pas prêté attention du fait de l’énergie dépensée par les litiges en cours et il y avait un empressement à s’attaquer à cette tâche.

Par opposition aux relations au sein du clergé, il est apparu aux yeux du grand nombre que la rupture de la relation entre les deux évêques était irrécupérable, pour le moins en ce moment crucial. Il y avait des preuves d’un profond manque de confiance entre les évêques, manifesté en partie par les nombreux rapports de leur échange ouvert d’insultes. L’état de leurs relations avait donné lieu à beaucoup de tristesse, de frustration et de colère, non pas seulement entre les évêques mais également entre les membres du clergé, certains d’entre eux ayant une allégeance vis-à-vis d’un évêque ou de l’autre, qui ressentent que cette lutte entre les évêques a jeté une ombre malsaine sur le fonctionnement du Diocèse.  

Enfin, chaque groupe du clergé a fait part de ses profondes inquiétudes concernant l’exercice du pouvoir de l’un ou l’autre des évêques que chaque groupe pense ne pas servir les meilleurs intérêts du diocèse. Il y avait certaines préoccupations que l’Évêque Beauvoir, avant de prendre son congé, avait exercé son rôle d’Évêque suffragant sans pleinement apprécier les limites des pouvoirs de sa charge si bien que ses actions sapaient le bon ordre de l’Église. D’un autre côté, il y avait des preuves que l’Évêque Duracin n’avait pas apporté son soutien à l’épiscopat suffragant de l’Évêque Beauvoir, sur le plan financier et autre. Il y avait également des inquiétudes concernant le fait que l’Évêque Duracin exerçait son pouvoir de transfert du clergé au sein du Diocèse d’une manière qui était largement perçue comme récompensant ou punissant de façon indue ceux qui avaient ses faveurs ou ceux qui ne les avaient pas. Il y avait également une crainte que le processus à venir de l’élection d’un successeur à l’Évêque Duracin allait manquer d’intégrité en excluant les voix du clergé qui n’étaient pas en tous points alignées avec l’Évêque Duracin.

À la lumière de cette situation compliquée et navrante et avec toutes les meilleures espérances et prières en faveur d’une solution positive et tournée vers l’avenir pour la santé du Diocèse d’Haïti, j’ai proposé de conclure un Pacte entre l’Évêque Duracin, l’Évêque Beauvoir, le Comité permanent du Diocèse et moi-même. J’avais espoir que ce Pacte allait servir de base pour résoudre les procédures du Titre III et du Titre IV alors en instance et engager le Diocèse sur une voie saine pour l’élection épiscopale prochaine.

Après de profondes conversations et négociations, nous sommes maintenant parvenus à un Pacte avec lequel toutes les parties sont à l’aise et qui a à présent été signé par tout un chacun. Le texte du Pacte figure ci-après, tout comme le texte du Protocole d’accord qui offre un modèle pour nos partenariats caractérisé par l’égalité dans la prise de décision et la relation, par la transparence financière, par la responsabilité et la mutualité dans la mission, que ce soit en Haïti ou ailleurs dans l’Église épiscopale et au-delà. Grâce au Pacte et au Protocole d’accord à présent convenus et en place, la pause que j’avais placée sur la collecte de fonds pour Haïti est levée.

En dernier point, nous sommes convenus et avons signé le Pacte mais nous allons tous nous rassembler pour la signature liturgique officielle du Pacte dans le contexte de la Célébration de la Sainte Eucharistie le mardi 23 mai 2017 à 10h00 au Séminaire théologique épiscopal de Port-au-Prince en Haïti.

Je suis véritablement reconnaissant envers l’Évêque Duracin et l’Évêque Beauvoir, le clergé et les leaders laïcs du Diocèse d’Haïti et envers vous tous dans l’Église épiscopale qui avez prié et œuvré pour ce moment.

Que les bénédictions de notre Seigneur Jésus crucifié et ressuscité soient avec nous tous alors que nous avançons ensemble pour proclamer la Bonne Nouvelle dans le nouvel avenir de Dieu.

 

Votre frère,

 

+Michael

 

MOU:  http://www.episcopalchurch.org/files/attached-files/haiti_tec_mou_versio...

 
Avec nos sincères remerciements à Dieu tout-puissant et une profonde gratitude pour les prières d’un si grand nombre de fidèles de toute l’Église, Michael B. Curry, l’Évêque Président et Primat de l’Église épiscopale, annonce un Pacte conclu entre...

« L’Offrande du Vendredi Saint est pour nous l’occasion d’ajouter de la substance de notre vie à la substance de nos prières » a écrit l’Évêque Primat Michael Curry au clergé de l’Église épiscopale. « Le Mouvement de Jésus a trait au cheminement que nous partageons avec un monde désespéré de voir des exemples de l’amour de Dieu vécu dans chacun d’entre nous pour que soient accordées la compassion et la miséricorde pour tous partout ».

L’Évêque Président Curry a écrit dans la lettre annuelle du Vendredi Saint à toutes les congrégations en leur demandant d’envisager d’apporter une assistance à Jérusalem et au Moyen-Orient.

« Le Mouvement de Jésus se manifeste au travers d’occasions comme l’Offrande du Vendredi Saint de témoigner notre solidarité avec nos sœurs et nos frères de toute la province de Jérusalem et du Moyen-Orient » a-t-il écrit.

Les fonds recueillis par l’Offrande du Vendredi Saint sont rassemblés et distribués à la Province de Jérusalem et du Moyen-Orient qui fait partie de la Communion anglicane. 

Les informations et ressources concernant l’Offrande du Vendredi Saint sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.episcopalchurch.org/fr/page/ressources-pour-l%E2%80%99offrande-du-vendredi-saint

Pour plus amples informations, veuillez contacter le révérend chanoine Robert Edmunds, responsable du partenariat Episcopal Church Middle East Partnership, à l’adresse suivante : redmunds@episcopalchurch.org

Voici la lettre de l’Évêque Président :

_______________________________________________________

 

Épiphanie 2017 tardive

 

Mes frères et sœurs dans le Christ,

Vous recevez une lettre comme celle-ci chaque année de la part de votre Évêque Primat vous demandant de soutenir l’Offrande du Vendredi Saint. Pourquoi ? Parce que nous suivons le chemin du Christ lorsque nous témoignons notre solidarité avec les chrétiens du Moyen-Orient qui gardent la foi sur les terres mêmes où Jésus a grandi. Nous suivons le chemin du Christ lorsque nous défendons les voix de ceux qui œuvrent courageusement pour la paix dans un contexte de violences permanentes. Nous suivons le chemin du Christ lorsque nous soutenons les ministères de guérison, d’éducation, d’accompagnement pastoral et de coopération interconfessionnelle ancrés dans le désir profond d’un avenir porteur de réconciliation et d’espérance.

L’Offrande du Vendredi Saint est pour nous l’occasion d’ajouter de la substance de notre vie à la substance de nos prières. Vous m’avez souvent entendu parler du Mouvement de Jésus ces derniers mois. Jésus de Nazareth n’est pas un discours sur la foi. Il n’est pas un chemin de foi. Il est les deux à la fois. Le Mouvement de Jésus a trait au cheminement que nous partageons avec un monde désespéré de voir des exemples de l’amour de Dieu vécu dans chacun d’entre nous pour que soient accordées la compassion et la miséricorde pour tous partout.

Le Mouvement de Jésus se manifeste au travers d’occasions comme l’Offrande du Vendredi Saint de témoigner notre solidarité avec nos sœurs et nos frères de toute la province de Jérusalem et du Moyen-Orient.

Je vous demande de vous joindre à moi sur ce chemin de foi en tant que Mouvement de Jésus en apportant à nouveau cette année votre soutien à l’Offrande du Vendredi Saint.

Que Dieu vous bénisse et bénisse l’amour que nous partageons dans notre Seigneur et Sauveur.

 

 

Le Très Rév. Michael Curry

Évêque Président et Primat

de l’Église épiscopale

___________________________________________________________

« L’Offrande du Vendredi Saint est pour nous l’occasion d’ajouter de la substance de notre vie à la substance de nos prières » a écrit l’Évêque Primat Michael Curry au clergé de l’Église épiscopale. « Le Mouvement de Jésus a trait au cheminement...

Les demandes de subventions pour des projets locaux religieux axés sur l’atténuation du changement climatique sont dès maintenant acceptées.

Le Conseil Consultatif de l'Église Épiscopale pour la Sauvegarde de la Création, organe désigné par la Résolution A030 de la Convention Générale de 2015 « Créer un groupe de travail sur les changements climatiques », fera des recommandations pour des subventions jusqu'à 10 000 USD.

La demande de subvention est maintenant disponible à ce lien:  Le dépôt des demandes doit se faire au plus tard le 31 décembre

« À la Convention Générale de 2015, l'Église Épiscopale a alloué des fonds pour permettre à des projets locaux religieux d’atténuer les changements climatiques et de sauvegarder l'intégrité de la Création, a écrit la Rév. Stephanie Johnson, la co-présidente du conseil. L'objectif des fonds est de soutenir les épiscopaliens à se réconcilier avec la Création de Dieu en tant que disciples fidèles de Jésus-Christ, » a ajouté le co-président, l’évêque Marc Handley Andrus.

Les entités au sein de l'Église Épiscopale (congrégations, séminaires, écoles, communautés monastiques, associations à but non-lucratif, diocèses, provinces, etc.) sont encouragées à développer des projets qui trouvent et établissent des liens entre l'écotourisme et la justice sociale, en engageant la communauté locale en tant que partenaire et participante. Les projets doivent chercher à encourager la coopération entre les communautés religieuses et les organisations civiques, scientifiques et éducatives. Les projets doivent avoir des résultats spécifiques qui créent un impact durable, améliorent la formation de la foi et de la compréhension sociale et servent les groupes et / ou les régions qui sont vulnérables et / ou sous-représentées dans l'église. Les projets, comprenant l’engagement intergénérationnel, démontrant l'innovation et la créativité, et promouvant l'apprentissage, la compréhension et l'application pratique au niveau de l'église sont les bienvenus.

Le Conseil Consultatif fera des recommandations au Conseil Exécutif pour sa réunion de février 2017, et les décisions finales de subventions seront prises à ce moment-là. Le second tour des possibilités de subventions s’ouvrira en février 2017.

Pour toute information et détail complémentaire, veuillez contacter Chris Sikkema, Associé de la Mission pour les Ministères de Justice et Défense.

Membres du conseil

L’évêque Marc Handley Andrus, co-président, Diocèse de Californie

La Rév. Stephanie Johnson,  co-présidente, Diocèse de Connecticut

Paul Anton, Diocèse de Minnesota

Le Rév. Jerry Cappel, Diocèse de Kentucky

Le Rév. Patrick Funston, Diocèse de Kansas

La Rév. Esther Georges, Diocèse des Îles Vierges

Perry Hodgkins Jones, Diocèse d’Atlanta

La Rév. Martha Kirkpatrick, Diocèse de Delaware

La Rév. Nurya Parish, Diocèse de Michigan de l’Ouest

Kelly Phelan, Diocèse d’Olympia

Peter Sergienko, Diocèse d’Oregon

Dr. Andrew Thompson, Diocèse de Tennessee de l’Est

L’évêque président Michael Curry, Ex Officio

La Présidente des Députés, la Rév. Gay Clark Jennings, Ex Officio            

Jayce Hafner, l’officier de liaison    

Les demandes de subventions pour des projets locaux religieux axés sur l’atténuation du changement climatique sont dès maintenant acceptées. Le Conseil Consultatif de l'Église Épiscopale pour la Sauvegarde de la Création, organe désigné par la...

L’Episcopal Digital Network vient de lancer la page Actualités conçue pour offrir des actualités et des informations aux lecteurs francophones.

La page Actualités, qui signifie « nouvelles » en français, a été conçue pour être au service des Épiscopaliens et des Anglicans francophones de toute l’Église épiscopale et la Communion anglicane. La page Actualités se trouve ici 

« L’Église épiscopale comporte plusieurs diocèses où l’anglais n’est pas la première langue, il est donc essentiel que nous offrions des actualités et des ressources dont tous les Épiscopaliens puissent profiter » nous dit Matthew Davies, rédacteur/journaliste pour Episcopal News Service. « Nous offrons les actualités en espagnol depuis plusieurs années, tant comme ressource pour les diocèses hispanophones de la Province IX que pour les dynamiques communautés latino-américaines des États-Unis. Avec le lancement d’Actualités, nous sommes heureux d’étendre notre service aux Épiscopaliens d’Haïti, de la Convocation des Églises épiscopales d’Europe et des quelque 4 millions d’Anglicans francophones de par le monde ».

Actualités présente des articles d’actualité de l’Episcopal News Service et des communiqués de presse du Bureau des relations publiques de l’Église épiscopale ainsi que des liens vers des ressources utiles telles que le programme mensuel de radio « Le Magazine anglican ». Figurent déjà sur Actualités la déclaration de l’Évêque Président Michael Curry pour la Journée mondiale des réfugiés.

Actualités rejoint les actualités en espagnol Noticias disponibles ici 

L’Episcopal Digital Network est un réseau média financé par la publicité qui diffuse des actualités, des informations et des ressources aux dirigeants de l’Église, à ses membres et au grand public par l’entremise des sites Web « Episcopal News Service », « Sermons That Work » et « Lesson Plans That Work ».

Abonnez-vous à notre bulletin

 

en français

en anglais

en espagnol

 

Pour plus amples informations, veuillez contacter Matthew Davies.

 

 

L’Episcopal Digital Network vient de lancer la page Actualités conçue pour offrir des actualités et des informations aux lecteurs francophones. La page Actualités, qui signifie « nouvelles » en français, a été conçue pour être au service des...

« En effet, nous devons trouver un moyen de mettre fin à la guerre mais nous devons trouver un moyen de mettre fin à la souffrance des êtres humains qui sont contraints d'abandonner leur foyer » signale Michael Curry, Évêque Président de l'Église épiscopale dans son message pour la Journée mondiale 2016 des réfugiés.

En 2000, les Nations Unies ont désigné le 20 juin Journée mondiale des réfugiés, estimant que c'était une occasion annuelle d'honorer la résilience et la réussite d'anciens réfugiés qui dotent nos communautés de leur sagesse et de leur esprit irrepressible et d'examiner les causes profondes de la violence et de la persécution qui forcent les populations à fuir à un taux alarmant.

Le message de l'Évêque Président se trouve ici 

Voici le texte du message de l'Évêque Président Curry pour la Journée mondiale 2016 des réfugiés :

 

Journée mondiale des réfugiés

 

Vers la fin des années 1930, le monde s'est trouvé à l'aube de ce qui est devenu une guerre terrible. La Deuxième Guerre mondiale. Des millions de réfugiés fuyaient l'Europe et fuyaient de par le monde en quête d'asile et d'un refuge sûr. 

En 1938, l'Église épiscopale a publié cette affiche montrant Marie, Joseph et l'enfant Jésus avec l'inscription « Au nom de ces réfugiés, » en se référant à Marie, Joseph et Jésus, « Aidez tous les réfugiés ».

Les Nations Unies demandent maintenant aux peuples de la Terre, de toutes croyances et pratiques religieuses, de venir à nouveau à l'aide de ceux qui sont des réfugiés. 

Je suis face au mur d'Isaïe, basé sur la prophétie d'Isaïe, dans le deuxième chapitre de son livre, où il est dit qu'un jour les peuples venant des quatre coins du globe se rendront à Sion et ils entendront la loi de Dieu, la voie de Dieu et lorsque les peuples entendront la voie de Dieu pour la vie,

 

C'est alors que de leurs épées ils forgeront des socs. 

De leurs lances des serpes. 

C'est alors qu'il n'y aura plus d'agression d'une nation contre une autre.

 

En effet, nous devons trouver un moyen de mettre fin à la guerre mais nous devons trouver un moyen de mettre fin à la souffrance des êtres humains qui sont contraints d'abandonner leur foyer. Ainsi je vous encourage à soutenir la Journée mondiale des réfugiés des Nations Unies. Et de faire tout ce que vous pouvez faire pour mettre une fin au sort malheureux de tant de gens de sorte qu'ils puissent trouver la vie dont Jésus a parlé et de l'avoir en abondance. 

Que Dieu vous bénisse, que Dieu vous garde et que vous gardiez la foi. 

 

Monseigneur Michael B. Curry

Évêque Président et Primat

L'Église épiscopale

 

 

Informations supplémentaires

  • Prière de la Journée mondiale des réfugiés

Rédigée par Alyssa Stebbing #ShareTheJourney, Directeur de ministère d'évangélisation et Directeur de musique contemporaine à Trinity Episcopal Church, The Woodlands, Texas :

 Dieu de bonté, nous prions pour nos tout nouveaux voisins, que ces familles qui ont cherché refuge, fuyant les ravages de la guerre et de la violence, puissent trouver non seulement abri et nourriture mais également une communauté aimante et bienveillante où créer un nouveau commencement avec dignité. Amen.

 

 

« En effet, nous devons trouver un moyen de mettre fin à la guerre mais nous devons trouver un moyen de mettre fin à la souffrance des êtres humains qui sont contraints d'abandonner leur foyer » signale Michael Curry, Évêque Président de l'Église...

« Notre cheminement en tant qu’Épiscopaliens comprend également de nous souvenir de nos sœurs et frères chrétiens en Terre Sainte qui gardent la foi qui nous est si chère » écrit l’Évêque Président Michael Curry au clergé de l’Église épiscopale. « Leur témoignage est une inspiration ».

L’Évêque Président Curry écrit dans la lettre annuelle du Vendredi Saint à toutes les congrégations pour leur demander d’envisager d’apporter une assistance à Jérusalem et au Moyen-Orient.

« Chaque année, comme vous le savez, chaque évêque et congrégation est invité par l’Évêque Président à participer à l’Offrande du Vendredi Saint », écrit-il. « Cette tradition date de plusieurs décennies et constitue une affirmation importante de notre solidarité avec les membres des quatre diocèses de la Province de Jérusalem et du Moyen-Orient. Nous avons un impératif évangélique de nous assurer qu’ils savent que nous ne les oublions pas derrière les gros titres médiatiques ou les distractions dans nos vies personnelles ».

Les fonds recueillis au titre de l’Offrande du Vendredi Saint sont rassemblés et distribués à la Province de Jérusalem et du Moyen-Orient qui inclut les diocèses de Jérusalem, de Chypre et du Golfe, tous membres de la Communion anglicane. 

Les informations et ressources concernant l’Offrande du Vendredi Saint sont disponibles à l’adresse suivante

Pour plus amples informations, veuillez contacter le Rév. Canon Robert Edmunds, responsable du Partenariat Moyen-Orient de l’Église épiscopale à l’adresse suivante: redmunds@episcopalchurch.org

 

Voici la lettre de l’Évêque Président :

_______________________________________________________

 

Carême 2016

 

Cher Clergé de l’Église épiscopale,

 

Je forme le vœu et la prière que vous trouviez le temps au cours de ce Carême pour la prière, l’étude et le renouveau de votre esprit, tout en partageant avec moi les joies et les défis de la conduite du peuple de Dieu de notre Église bien-aimée. Puisse notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ combler chacun d’entre nous du désir et de la volonté de le suivre toujours plus étroitement dans les semaines à venir.

Notre cheminement en ce temps de Carême nous mène toujours à Jérusalem. Nous gravissons avec Jésus le Mont des Oliviers et regardons la Ville Sainte. Nous nous unissons pour disposer nos rameaux de palmier et crier Hosanna. Nous serons là au jardin mais la plupart d’entre nous ne pourrons rester éveillés ne serait-ce qu’une heure. Nous suivrons le Chemin des lamentations.

Serons-nous proches de la croix ce vendredi là ? Notre cheminement inclura-t-il le scepticisme ou la stupéfaction lorsque les femmes nous feront part de la nouvelle du tombeau ?

Notre cheminement en tant qu’Épiscopaliens comprend également de nous souvenir de nos sœurs et frères chrétiens en Terre Sainte qui gardent la foi qui nous est si chère. Les défis politiques, sociaux et spirituels sont bien connus. Leur témoignage est une inspiration.

Chaque année, comme vous le savez, chaque évêque et congrégation est invité par l’Évêque Président à participer à l’Offrande du Vendredi Saint. Cette tradition date de plusieurs décennies et constitue une affirmation importante de notre solidarité avec les membres des quatre diocèses de la Province de Jérusalem et du Moyen-Orient. Nous avons un impératif évangélique de nous assurer qu’ils savent que nous ne les oublions pas derrière les gros titres médiatiques ou les distractions dans nos vies personnelles.

Cette année, je forme le vœu et la prière que le jour du Vendredi Saint vous vous joindrez à moi dans la prière et dans l’action en promouvant l’Offrande du Vendredi Saint parmi vos fidèles. Le leadership dont vous ferez preuve en encourageant la générosité est important. Votre volonté à exprimer votre soutien au ministère des Anglicans qui gardent la foi en notre nom dans les lieux où notre Seigneur Jésus-Christ a marché est nécessaire et appréciée.

Pour consultation et utilisation, sachez que les documents mis à jour de l’Offrande du Vendredi Saint sont disponibles à l’adresse suivante : www.episcopalchurch.org/goodfridayoffering.

Avec tous mes remerciements à Dieu pour votre soutien et votre leadership.

 

Bien fidèlement,

 

Le Très Rév. Michael Curry

Évêque Président et Primat

de l’Église épiscopale

« Notre cheminement en tant qu’Épiscopaliens comprend également de nous souvenir de nos sœurs et frères chrétiens en Terre Sainte qui gardent la foi qui nous est si chère » écrit l’Évêque Président Michael Curry au clergé de l’Église épiscopale. « ...
Tagged in: Lent Michael Curry
 

« Le temps du Carême arrive » nous dit l’Évêque Président de l’Église épiscopale Michael Curry dans son Message pour le Carême 2016. « C’est le temps d’un engagement renouvelé à participer et faire partie du mouvement de Jésus en ce monde ».

Le saint Carême commence le mercredi 10 février, jour des Cendres et continue jusqu’au jour de la fête de Pâques le 27 mars.                                                             

La vidéo est disponible ici 

Voici le texte du Message de l’Évêque Président pour le Carême 2016 :
 

Message pour le Carême 2016

 

Clarence Jordan du Mouvement Koinonia a écrit il y a bien longtemps :

Jésus a fondé le mouvement le plus révolutionnaire de l’histoire humaine, un mouvement bâti sur l’amour inconditionnel de Dieu pour le monde et la mission à ceux qui le suivent pour vivre cet amour.

Le temps du Carême arrive. C’est le temps d’un engagement renouvelé à participer et faire partie du mouvement de Jésus en ce monde. Vous pouvez en voir un exemple dans la leçon de l’Évangile pour le premier dimanche du Carême où Luc dit qu’après le Baptême, Jésus est allé dans le désert pour y être tenté par Satan.

Après le baptême. Le baptême est le sacrement de l’engagement envers le mouvement de Jésus. Il faut être lavé, si je puis m’exprimer ainsi, dans l’amour et la réalité de Dieu et émerger de ce grand lavage comme quelqu’un dont la vie est consacrée à vivre cet amour dans le monde.

En ce temps de Carême, nous prenons le temps de nous concentrer sur ce que cela signifie pour notre vie, que ce soit aussi simple que d’arrêter de manger des bonbons au chocolat ou aussi profond que de prendre l’engagement d’être au service des pauvres ou au service des autres d’une nouvelle manière. Quoi que ce soit, que ce soit quelque chose qui vous aide à participer au mouvement de l’amour de Dieu en ce monde en suivant les traces de Jésus.

Et en vérité, le fait que Jésus ait été baptisé et ait démarré ce mouvement dans le monde et se soit immédiatement trouvé tenté par le diable est un rappel omniprésent que ce mouvement n’est pas sans combat. Il n’est pas facile. En vérité, ce mouvement est difficile. C’est un labeur difficile. Il est difficile de suivre Jésus jusqu’à la croix. Et il est difficile de suivre Jésus à travers la croix jusqu’à la Résurrection. Jusqu’à la nouvelle vie. Et une nouvelle possibilité. C’est là notre appel. C’est là le labeur du mouvement. Aider ce monde à passer de ce qui est souvent le cauchemar du monde au rêve que Dieu veut.

Ainsi je prie pour que ce Carême puisse être, pour utiliser les termes consacrés, le premier jour du reste de votre vie. Qu’il puisse être un nouveau jour pour ce monde.

Que Dieu vous aime. Que Dieu vous bénisse. Que votre Carême soit béni, que votre Pâque soit glorieuse et que vous gardiez la foi.

 

 

Le Très Rév. Michael Curry

Évêque Président et Primat

de l’Église épiscopale

 

 

 

  « Le temps du Carême arrive » nous dit l’Évêque Président de l’Église épiscopale Michael Curry dans son Message pour le Carême 2016. « C’est le temps d’un engagement renouvelé à participer et faire partie du mouvement de Jésus en ce monde »....

Au cours des quatre prochains mois, soit du 1er janvier au 30 avril, l’Église épiscopale sera témoin de la consécration de deux évêques, de l’élection de deux évêques et du processus de consentement d’un évêque.

Consécrations

Le 13 février - Diocèse de la République dominicaine ; le Rév. Moisés Quezada Mota, élu Évêque coadjuteur le 26 juillet

Le 16 avril - Diocèse de l’Est de l’Oregon, le Rév. Patrick W. Bell, en attente des résultats du processus de consentement.

Élections

Entre janvier et avril, l’élection de deux évêques est prévue :

Le 6 février : Diocèse du Nord de l’Indiana

Le 12 mars : Diocèse de Pennsylvanie

Processus de consentement canonique

Un processus de consentement canonique est actuellement en cours pour la période de janvier à avril :

Le Rév. Patrick W. Bell, élu le 13 décembre pour le Diocèse de l’Est de l’Oregon (date de consentement restant à préciser)

 

Au cours des quatre prochains mois, soit du 1er janvier au 30 avril, l’Église épiscopale sera témoin de la consécration de deux évêques, de l’élection de deux évêques et du processus de consentement d’un évêque. Consécrations Le 13 février -...

Les candidats à l’élection du 27ème Évêque Président de l’Église épiscopale viennent d’être annoncés dans un rapport publié par le Comité conjoint de nomination pour l’élection de l’Évêque Président (JNCPB). Le rapport, consigné dans le Blue Book, est disponible ici 

Le 27ème Évêque Président de l’Église épiscopale sera élu le samedi 27 juin au cours de la 78ème Convention générale de l’Église épiscopale qui se tiendra du 25 juin au 3 juillet au Centre de convention Salt Palace de Salt Lake City, UT (Diocèse de l’Utah).

Les candidats à l’élection de l’Évêque Président sont :

Le Très Rév. Thomas E. Breidenthal, Évêque du Diocèse de l’Ohio du Sud 

Le Très Rév. Michael B. Curry, Évêque du Diocèse de Caroline du Nord

Le Très Rév. Ian T. Douglas, Évêque du Diocèse du Connecticut 

Le Très Rév. Dabney T. Smith, Évêque du Diocèse de Floride du Sud-Ouest

Processus

Le samedi 27 juin, les membres de la Chambre des Évêques bénéficiant d’un siège, du droit de parole et du droit de vote se réuniront dans la Cathédrale St Marc à Salt Lake City, où se déroulera l’élection dans un contexte de prière et de réflexion. Une fois que l’élection aura eu lieu, l’actuelle Évêque Président Katharine Jefferts Schori enverra une délégation à la Chambre des députés pour que soit confirmée l’élection.

Le Rév. Gay Jennings, Président de la Chambre des Députés, soumettra le nom au Comité législatif de la Chambre des Députés pour confirmation de l’Évêque Président sans l’annoncer à toute la Chambre. Le Comité législatif émettra une recommandation à la Chambre des Députés s’il convient ou non de confirmer l’élection et la Chambre des Députés votera immédiatement sur cette recommandation. Le Président Jennings nommera alors une délégation de la Chambre des Députés pour informer la Chambre des Évêques de la décision prise.

Le mandat de l’Évêque Président est d’une durée de neuf ans. L’Évêque Président est Primat et Pasteur en chef de l’Église, Président du Conseil exécutif, et Président de la Société missionnaire domestique et étrangère.

Convention générale

La 78ème Convention générale de l’Église épiscopale se tiendra du 25 juin au 3 juillet à Salt Lake City, UT (Diocèse de l’Utah). La Convention générale de l’Église épiscopale a lieu tous les trois ans et est l’instance dirigeante bicamérale de l’Église. Elle comprend la Chambre des Évêques, avec plus de 200 Évêques actifs et retraités, et la Chambre des députés, avec des députés laïcs et du clergé élus par 108 diocèses et trois régions de l’Église, soit plus de 800 membres.

 

 

 

 

L’Église épiscopale : www.episcopalchurch.org

Facebook : www.facebook.com/episcopalian

Twitter : www.twitter.com/iamepiscopalian

 

 

Les candidats à l’élection du 27ème Évêque Président de l’Église épiscopale viennent d’être annoncés dans un rapport publié par le Comité conjoint de nomination pour l’élection de l’Évêque Président (JNCPB). Le rapport, consigné dans le Blue Book,...
Au cours des quatre prochains mois, soit du 1er mai au 31 août, l'Église épiscopale sera témoin de la consécration de deux évêques, de l’élection de deux évêques et du processus de consentement en cours pour trois évêques.
 
Consécrations
La consécration de deux évêques est prévue entre mai et août. 
Le 9 mai : Diocèse du Sud-Est de la Floride – le Très Rév. Peter Eaton élu évêque coadjuteur le 31 janvier
 
Le 25 juillet : Diocèse de la Côte centrale du Golfe – le Rév. James « Russel » Kendrick, élu évêque le 21 février (sous réserve dans les deux cas de l’achèvement du processus de consentement). 
 
Élections
Entre mai et août, l’élection de deux évêques est prévue :
 
Le 16 mai : Diocèse de Dallas
 
Le 25 juillet : Diocèse de la République dominicaine
 
Processus de consentement canonique
Trois processus de consentement canonique sont actuellement en cours pour la période de mai à août. 
 
Date limite du 17 juin : le Très Rév. Peter Eaton élu le 31 janvier évêque coadjuteur du Sud-Est de la Floride.
 
Date limite du 7 août : le Rév. James « Russel » Kendrick, élu le 21 février évêque de la Côte centrale du Golfe
 
Date limite du 6 août : la Rév. Canon Audrey Scanlan, élue le 14 mars évêque du Centre de la Pennsylvanie
Au cours des quatre prochains mois, soit du 1er mai au 31 août, l'Église épiscopale sera témoin de la consécration de deux évêques, de l’élection de deux évêques et du processus de consentement en cours pour trois évêques.   Consécrations La...