Le Groupe de Travail pour ré-imaginer l’Eglise Episcopale

The Episcopal Church
Office of Public Affairs

Mardi, Juillet 23, 2013

Le contexte, le défi et l’apprentissage

Lors notre première réunion en février, nous avons travaillé dans de petits groupes afin de:

1) assurer que tous et toutes nos membres aient une compréhension commune de nos structures actuelles, de la gouvernance et de l’administration;

2) faire des enquêtes des essais fructueux ou non à des changements à grande échelle dans d’autres traditions chrétiennes, dans notre propre histoire comme l’Eglise Episcopale et dans d’autres types d’organisations, et consulter les personnes qui ont aidé à mener ces efforts;

3) développer une compréhension commune des marques centrales de l’identité épiscopale et du travail immense qui a déjà été fait dans cette question; et

4) établir les éléments constitutifs d’un processus d’engagement à travers toute l’église que nous croyons sera un élément critique de notre travail. Nous avons écouté des comptes rendus de chacun de ces petits groupes de travail. Deux groupes ont offert des comptes rendus par l’écrit, et ceux-ci se trouvent à notre page de Web (www.reimaginetec.org): où ici: http://reimaginetec.org/july-2013-meeting-report/

Notre plus grand défi jusqu’ici a été de développer une compréhension commune de la portée appropriée de notre mandat. Nous sommes bien conscients de l’énergie et du consensus extraordinaires que la 77ème  Convention Générale a démontrés sur la nécessité d’un changement audacieux et de grande envergure dans notre église. Notre travail jusqu’ici a consisté des conversations vigoureuses et pleines d’Esprit des meilleures façons dans lesquelles l’Eglise Episcopale puisse atteindre le type de changement qui a été demandé et dont on a besoin, et quels domaines dans notre vie commune ont besoin le plus de ce genre de réforme que la convention a demandée.

Au moins de deux principes importants ont surgi de nos conversations et de nos enquêtes:

1) Un changement structurel, administratif et de gouvernance n’est qu’un composant du renouvellement auquel on appelle l’église. Notre espoir profond et notre prière pour notre travail sont qu’il soit une partie de, et qu’il continue à catalyser le renouvellement qui se passe dans de nombreux endroits autour de l’église.

2) Afin que les réformes structurelles, administratives et de gouvernance soient convaincantes et afin d’effectuer un changement significatif, elles doivent être basées dans une vision cohérente de ce que ces structures doivent faire dans la vie de l’église.

Notre plan à avancer

A ce but, nous nous sommes organisés dans deux groupes de travail principaux pour la prochaine étape de notre tâche. Le premier continuera à faire des enquêtes et commencera à codifier les principes dominants et la vision pour l’objectif englobant de nos structures. Nous avons défini un brouillon de travail de principes basés sur la recherche de l’identité épiscopale et nous raffinerons ceux-ci au cours des deux prochains mois. Nous avons aussi commencé à définir les sujets spécifiques parmi la gouvernance à travers toute l’église, la structure et l’administration que [ce groupe] révisera comme partie de son travail.

L’autre groupe de travail se concentrera à avancer nos efforts d’engagement vers la conversation générale, proactive et délibérée par toute l’église qui est mandatée par la résolution C095 et qui sera une partie importante de n’importe quel changement significatif que l’église adoptera finalement. Nous commencerons sérieusement ce processus au début de septembre, et nous utiliserons ce processus pour partager et éprouver notre travail émergeant sur les principes et sa portée avec l’église telle qu’il se développe. Nous espérons partager notre travail préliminaire de la vision et les principes comme partie de ce processus d’engagement.

Nous chercherons d’une manière proactive certains groupes dans l’église, tant ceux avec des intérêts particuliers et/ou avec la capacité d’influencer, tant ceux qui représentent des voix non pas souvent entendues soit à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’église. Nous allons aussi mettre des ressources à disposition afin que tout groupe local ou régional puisse participer dans ce processus d’écoute large, et nous fournir sa contribution.

Notre prochaine réunion complète sera en décembre. A cette réunion, nous allons recevoir un compte rendu de ce processus d’écoute, finaliser une vision cohérente d’une réforme structurelle qui prenne en considération à la fois nos propres recherches et ce que nous aurons entendu de l’église, et commencer à élaborer un plan pour les propositions de changement spécifiques. Entre décembre 2013 et mars 2014, nous commencerons à développer des propositions spécifiques et concrètes de réforme. Entre mars 2014 et juillet 2014, nous allons les présenter à l’église pour l’engagement et la réaction, avant de finaliser notre dossier à la 78ème Convention Générale, que l’on doit soumettre à novembre 2014. Une copie de notre plan de travail est ci-jointe et disponible également sur notre site Web.

La résolution C095 de la 77ème Convention Générale nous a invités de convoquer une réunion à l’échelle de l’église comme partie de ce processus d’engagement. La résolution a aussi demandé $400,000 pour financer notre travail. Le budget final adopté par la Convention Générale a compris un budget de $200,000 pour tout notre travail pendant le triennat, y compris les réunions, les frais administratifs, les voyages et la réunion à l’échelle de l’église. Le budget que nous avons été alloué ne nous permettra pas de financer le genre de rassemblement mandaté par la résolution (le Bureau de la Convention Générale a estimé que pour financer complètement les voyages et les mesures préparatives pour un rassemblement imaginé par la résolution cela coûterait environ de $450,000).

Nous continuons à explorer les moyens de convoquer soit un rassemblement partiellement financé, une plus petite version du rassemblement, plusieurs rassemblements régionaux, ou une autre manière de remplir l’esprit de la résolution dans les limites de nos fonds disponibles. En outre, nous avons sollicité et nous avons reçu une subvention de $150,000 des Fonds du Recteur et les Guardians à Trinity Wall Street pour aider à ce travail. Nous sommes extrêmement reconnaissants à Trinity pour leur générosité et appui de notre tâche critique. Nous accueillons bien la contribution de l’église comme la meilleure façon de remplir cette partie de notre mandat étant donné les limites de notre budget.

Tout notre travail se base en prière et à chaque moment nous cherchons le conseil du Saint Esprit pour notre travail. Nous sommes profondément reconnaissants aussi à ceux et celles de vous qui suivez notre travail et, dans l’esprit de la communauté authentique à laquelle le Christ nous appelle, nous espérons que vous nous tendrez compte pour la tâche avec laquelle nous sommes confiés. Nous sommes reconnaissants aussi à ceux et celles entre vous qui tenez ce processus en prière. Nous invitons les prières continues de toute l’église comme nous avançons dans la prochaine étape de ce processus, et nous avons grand besoin de votre contribution continue afin que l’église puisse répondre fidèlement à l’appel de Dieu en ce moment.