Nouvelles traductions du LPC en espagnol, français et créole haïtien

Nouvelles traductions du LPC en espagnol, français et créole haïtien

February 26, 2019

L’Eglise Episcopale a commencé une nouvelle traduction du Livre de Prière Commune (Book of Common Prayer 1979) en Espagnol, Français et Créole, a déclaré le Révérend Dr. Juan M.C. Oliver, le Custode Liturgique pour le Livre du Prière Commune. 

« Depuis un certain temps, l’Eglise s’est rendu compte du besoin de traductions nouvelles, effectuées par des traducteurs littéraires professionnel(le)s, », a clarifié Dr. Oliver. Dr. Oliver est aussi le président du Service (Task Force) pour les Traductions Liturgiques (STL), un service qui fait partie de la Commission de la Liturgie et de la Musique de L’Eglise Episcopale. 

La 79​ième​ Convention Générale a mandaté et alloué le budget pour ce projet, qui sera accompli durant ce triennat. En janvier, le STL s’est réuni pour coordonner le recrutement des traducteurs littéraires professionnel(le)s. Ces traducteurs seront chargés de rédiger une version initiale au cours des dix-huit mois prochains. Ces ébauches seront distribuées dans des paroisses appartenant aux différents groupes linguistiques des Etats-Unis et à l’étranger. 

Le Service consiste en trois groupes linguistiques qui seront chargés de superviser les traducteurs. Les membres de ces groupes sont pour le Français: Les Rt. Rev. Pierre Whalon, Rev. ​Pierre-Henri Buisson​ et Rev. Luk De Volder; pour le Créole Haitien (Kreyol): les Rev. Nathanael St. Pierre, Rev. Magarettie Saintliver and Rev. André Wildaine; et pour l’Espagnol: les Rev. Susan Saucedo Sica, Rev. Frederick Clarkson et Rev. Juan M.C. Oliver.

Les qualités requises des candidats incluent: être bilingue (avoir comme langue maternelle soit le Français, l’Espagnol, ou le Créole, et une connaissance approfondie de l’Anglais), ​expérience dans la traduction littéraire, y compris la prose poétique. ​Les qualités additionnelles, mais non conditionnelles, sont l’expérience de vocabulaires théologique, liturgique, ou biblique, ainsi qu’une certaine connaissance de musique. La date limite de l’inscription est le 28 février. 

Pour plus d'informations ou d'appliquer en tant que traducteur potentiel cliquez ​ici.

Share This: