Subventions Conversion en communauté bien-aimée disponibles pour les efforts locaux et régionaux

Subventions Conversion en communauté bien-aimée disponibles pour les efforts locaux et régionaux

Soumissions dues le 13 septembre 2019
August 19, 2019

Le Groupe consultatif de la Présidence relatif à la mise en place de Communauté bien-aimée est heureux d’annoncer la mise à disposition de subventions visant à catalyser les travaux de l’église en faveur de la tolérance, de la réconciliation et de la justice raciales. Alloué par la 79e Convention générale de l'Église épiscopale Résolution D002 du CG 2018 (Convention Générale), l’intention de ce financement est de renforcer les capacités et d’accroître l’implication épiscopale dans quatre domaines principaux, à savoir : dire la vérité sur nos églises et la question raciale, proclamer le rêve de Communauté bien-aimée, suivre le chemin de Jésus de tolérance et de réconciliation et réparer les brèches dans les institutions et la société.

Les soumissions sont acceptées à compter du 13 août 2019, et la date limite de soumission d’une demande de subvention est le 13 septembre 2019.

“Pendant et depuis la Convention générale, les dirigeants de différents diocèses dans l’ensemble de l’Église épiscopale ont partagé leur désir de développer et de mettre en avant une programmation, une action et une éducation autour de la réconciliation sociale qui viennent de contextes divers et font sens dans ces contexts,” a dit le président du Groupe consultatif, le Révérend Edwin Johnson, Diocèse épiscopal du Massachusetts. “Nous sommes ravis d’habiliter et travailler en partenariat avec les églises, les diocèses et les communautés pour faire exactement cela, car ce sont elles qui connaissent leurs gens et contextes mieux que quiconque. Au final, nous espérons que le travail que nous soutenons dans l’église permettra le travail de réconciliation raciale au niveau local tout en développant nos sagesse et volonté collectives à nous y intéresser plus largement ensemble.” 

Les projets peuvent notamment inclure les éléments suivants :

  • Audits d’égalité raciale, séances d’écoute et d’apprentissage pour toute la communauté, organisation de partage de récits Communauté bien-aimée, série de conférences, pèlerinages, mobilisation à l’écoute et l’apprentissage sacrés, ateliers de réconciliation raciale et formations avec animateur, ministère de réintégration pour les personnes revenant de détention, cliniques d’immigration et autres activités de promotion des travaux Conversion en communauté bien-aimée.
  • Travaux visant à approfondir les relations entre les communautés anglophones et d’autres communautés de cultures différentes, tout particulièrement celles qui partagent l’espace physique et spirituel avec l’engagement de se convertir en une congrégation aux différentes langues et expressions culturelles et pour laquelle les travaux en faveur de la justice, de la tolérance et de la réconciliation raciales apporteront une transformation, un bien-être et un désir d’œuvrer ensemble en tant que diverses parties du corps du Christ.
  • Création de ressources visant à encourager le développement d’une communauté bien-aimée par l’invitation à entreprendre un cheminement personnel et un travail intérieur de Conversion en communauté bien-aimée avec le soutien des pratiques spirituelles de la Voie de l’Amour.

Ces subventions sont disponibles pour les institutions épiscopales (paroisses, diocèses, provinces, écoles, séminaires, communautés monastiques). Des organisations épiscopales et d’autres entités affiliées à l’église épiscopale peuvent également recevoir ces fonds. Les partenariats avec des entités non-épiscopales sont les bienvenus et sont encouragés mais il est nécessaire qu’une entité épiscopale serve de leader du projet, de gestionnaire actif et d’agent déclarant.

Le Groupe consultatif recommande que les institutions et organisations qui s’intéressent à demander une subvention commencent ce processus par la lecture et la réflexion sur la ressource de l’Église épiscopale suivante : Conversion en communauté bien-aimée là où vous vous trouvez, qui décrit des façons particulières de s’impliquer dans ce travail. 

Subventions
Subventions SEED (jusqu’à hauteur de 10 000 $) :
Les subventions SEED sont de plus petites subventions destinées aux groupes qui lancent de nouveaux projets et/ou augmentent l’échelle d’un projet existant. Ces subventions peuvent financer de nouvelles opportunités éducatives, de la formation, des ateliers ou des campagnes pour accroître l’engagement en matière de justice raciale, de tolérance et de réconciliation. Elles peuvent également financer de vastes travaux exploratoires visant à approfondir la connaissance du contexte local préalable à la proposition d’un programme plus étendu. Les subventions SEED peuvent être initiées par des institutions ou des organisations. Une attention et une priorité spéciales seront accordées aux soumissions pouvant potentiellement faire participer de nouvelles communautés aux travaux de Conversion en communauté bien-aimée. 

Subventions IMPACT (jusqu’à hauteur de 20 000 $) :  Ces subventions sont de plus grosses subventions visant principalement au développement de la capacité, de l’impact et du rayonnement pour des communautés et institutions effectuant déjà des travaux visant à faire progresser la justice, la tolérance et la réconciliation raciales.  Le projet doit comporter un élément exploratoire mais l’attente est qu’il doit y avoir une théorie claire de changement et de résultats souhaités, et qu’il produira des méthodes et/ou des outils qui puissent être partagés. S’il est possible pour des églises et des communautés individuelles de postuler, une priorité spéciale sera accordée aux soumissions faisant preuve d’une collaboration entre plusieurs organisations connectées au plan régional et/ou thématique. Priorité sera également accordée aux projets axés sur l’expérience et le leadership de communautés ayant été le plus éprouvées par des inégalités raciales structurelles.

Le Groupe consultatif de la présidence relatif à la mise en place de Communauté bien-aimée passera en revue les soumissions de subventions et fera des recommandations au Conseil exécutif pour sa réunion d’octobre 2019.

La demande de subvention, les critères ainsi que des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Web de l'Église épiscopale, sur la page des subventions et bourses, la page relative à la réconciliation raciale, et la page relative à la Conversion en communauté bien-aimée.

Pour toute question, veuillez contacter le Révérend Edwin Johnson à l’adresse [email protected] ou la Révérende Meg Wagner à l’adresse [email protected].

Veuillez noter ce qui suit concernant les diocèses de l’Église épiscopale : Le soumissionnaire doit comprendre que si son diocèse local ne devait pas payer l’intégralité de sa redevance ou si ce dernier devait demander une exemption et la recevoir, le diocèse et le soumissionnaire seraient alors jugés inadmissibles à recevoir des subventions ou des prêts du Domestic and Foreign Missionary Society, sauf approbation par le Conseil exécutif.  Conformément au Canon I.4.6, (sélectionnez la réponse qui s’applique) : Le diocèse paye l’intégralité de sa redevance ; le diocèse bénéficie d’une exemption depuis des années (liste) ; le diocèse a fait une demande d’exemption, mais la décision ne lui a pas encore été communiquée.